• Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Si le pilote de la Dacia Logan avait annoncé ses chances de réintégrer le Supercar tricolore comme extrêmement faibles cet Lire la suite
  • RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    Première des trois étapes du Rallyx on ICE disputées en plein cœur de la station de ski d'Are en Suède Lire la suite
  • Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Auteur de deux sorties la saison dernière aux commandes de la Toyota Corolla sacrée à cinq reprises consécutives sur la Lire la suite
  • FIA Euro RX: Jan Marklund au secours de Thomas Bryntesson

    FIA Euro RX: Jan Marklund au secours de Thomas Bryntesson

    Anton Marklund parti s’époumoner sous les couleurs de GCK sur le front du championnat du Monde FIA, Jan Marklund a Lire la suite
  • Rallycross France: Loic Maulny, une pointure de premier choix pour le Super1600

    Rallycross France: Loic Maulny, une pointure de premier choix pour le Super1600

    Transfuge du championnat de France d'Autocross, Loic Maulny profitera de la saison 2019 pour effectuer ses premiers pas sur la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

RallyX Nordic (Tierp): Linnemann et Nitiss en invités surprises

nitiss2018portraittitre

Si le suspense demeure des plus entiers pour l'attribution du titre sur la scène du Supercar avec trois pilotes encore en lice pour la couronne scandinave, de son côté, Guillaume De Ridder aura l'opportunité de valider son premier titre sur la scène Rallycross en Supercar Lites. Pour autant, avec les arrivées de Reinis Nitiss et d'Ulrik Linnemann, cette confrontation de Tierp risque de ne pas manquer de sel. 

Ainsi, et outre un Ben Philip Gundersen toujours en course pour le titre sur le front du Supercar Lites, Guillaume De Ridder devra composer avec un Reinis Nitiss qui servira de sparring partner à Vasily Gryazin sous les couleurs de la structure SRT. De quoi, sans doute, redistribuer les cartes tout autant que de situer le véritable niveau de forme des pilotes issus de l'antichambre du Supercar. Voilà qui ne manquera pas d'offrir un regain de motivation à Guillaume De Ridder pour prouver qu'il dispose de toutes les qualités requises pour intégrer les rangs du Supercar au plus vite en tentant de prendre la mesure du tout frais champion d'Europe de Rallycross Supercar. 

Sur la scène de la catégorie reine, Ulrik Linnemann, et tandis qu'il vient de se séparer de sa VW Polo au terme d'une première campagne européenne remarquée, prendra les commandes de la Honda Civic usitée par OMSE sur la série Global Rallycross. Soit une excellente opportunité pour le pilote danois de se mesurer au trio Solberg/Eriksson/Bryntesson et de venir jouer les arbitres sur une finale de Tierp qui sent d'ores et déjà la poudre.

A noter que vous pourrez suivre cette ultime confrontation de la saison scandinave en direct sur www.pureRallycross.com 

 
RallyX Nordic (Tierp): Linnemann et Nitiss en invités surprises 
 
Si le suspense demeure des plus entiers pour l'attribution du titre sur la scène du Supercar avec trois pilotes encore en lice pour la couronne scandinave, de son côté, Guillaume De Ridder aura l'opportunité de valider son premier titre sur la scène Rallycross en Supercar Lites. Pour autant, avec les arrivées de Reinis Nitiss et d'Ulrik Linnemann, cette confrontation de Tierp risque de ne pas manquer de sel. 
 
Ainsi, et outre un Ben Philip Gundersen toujours en course pour le titre sur le front du Supercar Lites, Guillaume De Ridder devra composer avec un Reinis Nitiss qui servira de sparring partner à Vasily Gryazin sous les couleurs de la structure SRT. De quoi, sans doute, redistribuer les cartes tout autant que de situer le véritable niveau de forme des pilotes issus de l'antichambre du Supercar. Voilà qui ne manquera pas d'offrir un regain de motivation à Guillaume De Ridder pour prouver qu'il dispose de toutes les qualités requises pour intégrer les rangs du Supercar au plus vite en tentant de prendre la mesure du tout frais champion d'Europe de Rallycross Supercar. 
 
Sur la scène de la catégorie reine, Ulrik Linnemann, et tandis qu'il vient de se séparer de sa VW Polo au terme d'une première campagne européenne remarquée, prendra les commandes de la Honda Civic usitée par OMSE sur la série Global Rallycross. Soit une excellente opportunité pour le pilote danois de se mesurer au trio Solberg/Eriksson/Bryntesson et de venir jouer les arbitres sur une finale de Tierp qui sent d'ores et déjà la poudre.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld