• DiRT 2.0: Un Dall'olmo peut en cacher un autre

    DiRT 2.0: Un Dall'olmo peut en cacher un autre

    Titré sacré champion du Monde de Rallycross sur la plateforme DiRT 2.0 l'an dernier, Killian Dall'olmo a abandonné ce samedi Lire la suite
  • FIL INFO // ES8: Kristoffersson et Ekstrom ne se lâchent plus

    FIL INFO // ES8: Kristoffersson et Ekstrom ne se lâchent plus

    Samedi 27 février  Arctic Rally Finland // Kristoffersson et Ekstrom ne se lâchent plus Pour la deuxième fois consécutive, Johan Kristoffersson Lire la suite
  • Andrea Adamo et Mads Ostberg bluffés par Oliver Solberg

    Andrea Adamo et Mads Ostberg bluffés par Oliver Solberg

    En dépit d’une huitième place au classement général ce vendredi soir, Oliver Solberg s’est néanmoins chargé d’illuminer cette première journée Lire la suite
  • Rallycross France: Bryan Dufas ne s'affole pas

    Rallycross France: Bryan Dufas ne s'affole pas

    Absent des listes du championnat de France Junior l’an dernier, Bryan Dufas effectuera néanmoins ses débuts officiels aux commandes de Lire la suite
  • RallyX Nordic: L'incroyable parcours d'Eirik Berget

    RallyX Nordic: L'incroyable parcours d'Eirik Berget

    Confirmé pour un programme complet dans les rangs du RallyX Nordic en vue de cette saison 2021, Eirik Hesla Berget Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

Rallycross France (Tours): Vigion s'offre une première historique, Jagu champion de France!

vigionpdr20191

Alors que cette étape de Pont-de-Ruan a fait de sérieux dégâts parmi les favoris encore en lice pour le titre en Twingo RX, en Division 3 et en Division 4, Jean-Sébastien Vigion a quant à lui profité de ce 7ème rendez-vous de la saison pour aller décrocher sa première victoire en carrière dans les rangs de la catégorie Supercar.

Deux après avoir offert une victoire inédite à sa Renault Clio R3 sur la piste de Pont-de-Ruan, Jean-Sébastien Vigion a encore joué les récidivistes en faisant triompher sa Citroen DS3 double championne d'Europe en 2012 et 2013 aux mains de Timur Timerzyanov. Discret lors de la première journée de compétition, le spécialiste du Rallye a atomisé la concurrence au cours de deux dernières manches qualificatives marquées par autant de scratches. Vainqueur de sa demi-finale, il ne laissait aucune chance à ses adversaires en prenant d'entrée de jeu les commandes de l'ultime Top 8 devant Philippe Maloigne et Fabien Chanoine tandis qu'Emmanuel Anne et Jack Brinet complétaient le Top 6 en compagnie de Yannick Couillet. Moins de réussite en revanche pour Damien Meunier et Samuel Peu puisqu'ils ont été tous deux contraints à l'abandon


Super1600: Yvonnick Jagu touche au but!

Jimmy Terpereau absent à Pont-de-Ruan, Yvonnick Jagu n'a pas trouvé d'adversaires à sa mesure ce week-end. Si Valentin Comte avait la vitesse pour concurrencer le leader du championnat, le pilote de la Twingo a enchaîné les ennuis mécaniques à compter de la Q2 avant de procéder à un changement de moteur au soir de la première journée de compétition. Dans ce contexte, Yvonnick Jagu a tranquillement pu dérouler son effort pour signer une cinquième victoire avec plus de deux secondes d'avance sur David Moulin tandis que Nicolas Eouzan enchaînait sur un deuxième podium consécutif après celui obtenu sur ses terres de Kerlabo à la fin du mois de juillet. Quatrième, Valentin Comte devançait Jérémy Lambec et Grégory Fosse alors que Martin Massé fermait la marche.

En scorant un cinquième succès cette saison, Yvonnick Jagu empoche le titre de champion de France Super1600 pour la deuxième fois de sa carrière et n'aura pas à attendre les deux dernières étapes de l'exercice 2019 pour savourer sa performance.


Twingo RX: Paul Cocaign ouvre son compteur

Auteur d'une première journée de compétition de grande qualité, Paul Cocaign n'était en revanche pas parvenu à contrer le retour aux affaires d'Arthur Le Boudouil. Si le dernier cité empochait le gain du classement intermédiaire à l'issue de la Q4, il ne dépassait malheureusement pas le cap des 1/2 finales après un lourd contact. Même sanction pour un Romain Masselin qui voyait ses chances de recoller sur les deux leaders du championnat de France Junior partir en fumée en échouant dans le bac à sable du premier virage.

De quoi offrir une voie royale à Paul Cocaign. S'il subissait la domination de Mathieu Moreau en début de course, sa stratégie fut la plus effective puisqu'elle lui aura permis de signer sa première victoire en carrière. Deuxième, Mathieu Moreau devançait un Dylan Dufas qui augmente son avance au classement du championnat de France Junior mais qui reste sous la menace de Clément Jan. D'une première journée catastrophique marquée par un déclassement imaginaire, le pilote de l'Ecurie Bretagne a su se faufiler jusqu'à l'ultime Top 8 pour échouer aux portes du podium devant Luc Derrien, Xavier Allereau et Alizée Pottier.

briffaud2019pdr


Division 3: David Vincent trahi par la mécanique, Xavier Briffaud s'impose

Deuxième du classement intermédiaire en dépit de trois scratches consécutifs signés entre la Q2 et la Q4, David Vincent aura conclu son week-end de la même manière qu'il l'avait débuté. Contraint de couper son effort au cap de la mi-course, David Vincent devait se contenter de la 8ème place tandis que Xavier Briffaud signait sa troisième victoire de la saison devant Maxime Sordet et Romain Houllier. Le Top 5 était quant à lui complété par David Le Ferrand et Alexandre Janot. Benoît Morel éliminé en 1/2 finale, David Vincent a cependant manqué une occasion unique de faire un premier break au classement général d'un championnat dont il avait repris les commandes à l'issue des manches qualificatives.


Division 4: Une percée décisive pour Xavier Goubill

Sébastien Le Ferrand éliminé en demi-finale suite à une figure de style dans le dernier tour de la course, Xavier Goubill a réussi à faire une percée décisive pour le titre dans les rangs de la Coupe de France de Division 4. Vainqueur du classement intermédiaire, le champion sortant prenait le meilleur envol en finale devant Jessica Tarrière et Jean-François Blaise. Si Dorian Deslandes s'empressait de valider son joker lap d'entrée de jeu, le pilote de la 208 terminait sa course au ralenti et échouait à la 7ème place après un contact dans le trafic et une crevaison.

Une donne qui contribue à faire les affaires de Blaise et Bardeau pour le compte de la troisième place du classement général. Respectivement quatrième et cinquième de la finale, les deux hommes marquent de précieux points tandis qu'en disposant de Jessica Tarrière et Jean-Mickael Guérin qui se sont tous deux assurés de la deuxième et de la troisième marche du podium, Xavier Goubill est plus proche que jamais du doublé dans les rangs de la Division 4 avec l'abandon de Sébastien Le Ferrand dès le coup d'envoi des phases finales.