• DiRT 2.0: Un Dall'olmo peut en cacher un autre

    DiRT 2.0: Un Dall'olmo peut en cacher un autre

    Titré sacré champion du Monde de Rallycross sur la plateforme DiRT 2.0 l'an dernier, Killian Dall'olmo a abandonné ce samedi Lire la suite
  • FIL INFO // ES8: Kristoffersson et Ekstrom ne se lâchent plus

    FIL INFO // ES8: Kristoffersson et Ekstrom ne se lâchent plus

    Samedi 27 février  Arctic Rally Finland // Kristoffersson et Ekstrom ne se lâchent plus Pour la deuxième fois consécutive, Johan Kristoffersson Lire la suite
  • Andrea Adamo et Mads Ostberg bluffés par Oliver Solberg

    Andrea Adamo et Mads Ostberg bluffés par Oliver Solberg

    En dépit d’une huitième place au classement général ce vendredi soir, Oliver Solberg s’est néanmoins chargé d’illuminer cette première journée Lire la suite
  • Rallycross France: Bryan Dufas ne s'affole pas

    Rallycross France: Bryan Dufas ne s'affole pas

    Absent des listes du championnat de France Junior l’an dernier, Bryan Dufas effectuera néanmoins ses débuts officiels aux commandes de Lire la suite
  • RallyX Nordic: L'incroyable parcours d'Eirik Berget

    RallyX Nordic: L'incroyable parcours d'Eirik Berget

    Confirmé pour un programme complet dans les rangs du RallyX Nordic en vue de cette saison 2021, Eirik Hesla Berget Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

Rallycross France: Samuel Peu titré à Mayenne

peutitre2019

Samuel Peu n'a pas fait de détails ce week-end sur la piste de Mayenne. Vainqueur du classement intermédiaire, il s'est imposé en finale pour signer son deuxième succès de la saison devant Jean-Sébastien Vigion et un excellent David Olivier qui conclut son effort sur la troisième marche du podium.

S'il n'y a pas eu de match sur cette piste de Mayenne, Samuel Peu aura joint le geste à la manière. Outre un deuxième titre de champion de France Supercar à mettre à son actif, c'est par un succès autoritaire que le pilote de la Peugeot 208 est allé chercher les derniers points qu'il lui manquait encore pour verrouiller une nouvelle consécration sur la scène du Rallycross tricolore.

Philippe Maloigne aura quant à lui eu moins de réussite en se faisant éjecter du peloton à l'entrée du virage 2 alors qu'il était en lutte pour l'une des deux dernières marches du podium. S'il récupère la quatrième place devant Coox et un étonnant Chapalain, le pilote G-Fors jouera le titre de vice-champion de France le mois prochain sur la piste de Dreux face à Jean-Sébastien Vigion.

Titré depuis 15 jours, Yvonnick Jagu se sera montré tout aussi impérial que Samuel Peu en Super1600. En dépit d'une figure de style mal contrôlée en Q1, le pilote de la Skoda Fabia était intouchable à Mayenne. En finale, il s'impose devant un Jérémy Lambec de plus en plus tranchant tandis sur David Moulin complétait le podium en prenant l'ascendant sur la paire Julien Hardonnière/Valentin Comte sur les sept tours de la dernière confrontation du meeting.

Division 3: Vincent s'impose, Morel résiste!

Si David Vincent n'avait pratiquement aucune chance d'empocher le titre dès ce week-end, le leader du championnat aura au moins fait le job en convertissant une nouvelle victoire. De quoi patienter sereinement en attendant une finale de Dreux où il tentera d'éteindre définitivement les dernières velléités de Benoît Morel. A la lutte avec Maxime Sordet tout au long de l'ultime Top 8, le pilote de la Fiesta coupait la ligne d'arrivée au troisième rang dans le sillage de la DS3. Si Nicolas Beauclé a fait les frais de l'agitation du premier virage en finale pour provoquer l'interruption de la course, Alexandre Janot et Fabrice Larderet ne se sont pas faits prier pour intégrer le Top 5 lors du deuxième run.

Division 4: Une finale explosive

Xavier Goubill titré depuis le terme des qualifications, l'ultime Top 8 du meeting a donné lieu à une sérieuse explication de texte entre le pilote de la Peugeot 306 et la Clio 4 de Jean-François Blaise. Si Dorian Deslandes a tout perdu dès le deuxième virage de la course, le résultat fut similaire pour Xavier Goubill. Pourtant, le vainqueur de la Coupe de France se mettait subitement à la poursuite de Jean-François Blaise pour écarter ce dernier de la trajectoire. Une finale sous très haute-tension qui aura totalement éclipsé le premier succès de Geoffroy Blanchard devant Jessica Tarrière et Franck Perrot.

Enfin, du côté de la Coupe Twingo RX, une boîte de vitesses récalcitrante a contraint Dylan Dufas à devoir lâcher du lest à compter de la mi-course. Parti en tête, il cédait progressivement du terrain pour finalement abandonner le gain de la plus haute marche du podium à Romain Masselin. Troisième derrière Brandon Gauthier, Dufas signe toutefois une excellente opération en vue du titre de champion de France Junior en profitant de l'élimination de Clément Jan en demi-finale.

Crédit photo: www.pics-motorsport.com // Loic VIEL