• e-Trophée Andros: Julien Fébreau à la recherche de la bonne alchimie

    e-Trophée Andros: Julien Fébreau à la recherche de la bonne alchimie

    Le Trophée Andros reste une discipline d’une rare complexité. Et le parcours du spécialiste du Supercar illustre parfaitement les talents Lire la suite
  • Rallycross France: Arthur Le Boudouil, sans faire de bruit

    Rallycross France: Arthur Le Boudouil, sans faire de bruit

    Privé de compétition en 2020, Arthur Le Boudouil a profité des derniers mois pour peaufiner son approche de la compétition. Lire la suite
  • Rallycross Europe: Le Titans RX est de retour

    Rallycross Europe: Le Titans RX est de retour

    Après une année d'absence, le Titans RX débutera bel et bien sa deuxième édition à compter du printemps prochain. Lire la suite
  • e-Trophée Andros: Enzo Ide rejoint JB Dubourg et Julien Fébreau

    e-Trophée Andros: Enzo Ide rejoint JB Dubourg et Julien Fébreau

    Retrouvez ci-dessous les pilotes engagés pour les rounds 5 et 6 du e-Trophée Andros à venir ce week-end sur le Lire la suite
  •  Rallycross France: Maxime Sordet a retenu la leçon

    Rallycross France: Maxime Sordet a retenu la leçon

    S’il paraît bien difficile pour les pensionnaires de la Coupe de France de Division 3 et Division 4 de se Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

Rallycross France (Lessay): Philippe Maloigne se rassure

maloignepdr2018lv

Auteur de sa première victoire de la saison le week-end dernier sur la piste de Lessay, Philippe Maloigne a prouvé qu'il n'avait rien perdu de sa superbe dans les rangs du Supercar tricolore. Au terme d'un week-end maîtrisé, le pilote de la structure G-FORS s'est permis d'ajouter une quatrième victoire en carrière à son tableau de chasse.

L'attente fut longue mais charge est de constater que le pilote de la Clio 4 a enfin pu confirmer son statut de valeur sûre du Supercar tricolore. Contenu à une cinquième place en guise de meilleur résultat lors de l'étape de Pont-de-Ruan, jamais encore Philippe Maloigne n'avait vu les portes du podium s'ouvrir à lui cette saison.

Capable de passer au travers des gouttes et des pièges d'un tracé normand perturbé par les averses lors de la première journée de compétition, le pilote Samshield s'est offert un départ d'anthologie depuis la première ligne de la grille en finale. De quoi éteindre les prétentions des favoris logiques du Supercar que sont Guerlain Chicherit et Antoine Massé.

"Nous avons opté pour des réglages châssis complètement différents pour cette épreuve et il faut bien reconnaître que nous avons su jouer avec les bons curseurs puisque nous avons réussi à signer le meilleur temps lors des trois sessions d'essais libres du samedi matin", commente Philippe.

"Compte-tenu des conditions de piste en perpétuelle évolution ce week-end, cette course fut loin d'être évidente à gérer. Cela ne m'a pas empêché de donner le meilleur de moi-même pour tenir aux têtes aux leaders de ce championnat de France tout en décrochant une place sur la première ligne de la finale. Après avoir repris l'avantage sur Antoine Massé dans le Joker Lap, il me suffisait ensuite de fermer les portes pour aller au bout de cette finale"

Pour G-FORS, ce premier doublé dans les rangs du championnat de France tendait à souligner les progrès abattus par les hommes de Stéphane Orré en dépit d'un léger creux observé voici quelques semaines.

"Nous savions que cette voiture avait un potentiel énorme mais jamais encore nous n'avions vraiment eu la possibilité d'en cerner le mode d'emploi. Après avoir enchaîné les désillusions cette saison, cette victoire est forcément de nature à me procurer une forte émotion. C'est d'autant plus vrai que le niveau de compétitivité de ce championnat de France 2018 est extrêmement relevé. Désormais, avec encore une étape à disputer sur le tracé de Dreux et je ne cache pas que j'ai bien pour intention de conclure ma saison sur une très bonne note"

Cinquième du classement général, le pensionnaire de la structure G-FORS n'aura en effet rien à perdre sur le tracé de l'Ouest Parisien.

Crédit photo: www.pics-motorsport.com // Loic VIEL