• Rallycross France: Plus compliqué que prévu pour Allan Mottais?

    Rallycross France: Plus compliqué que prévu pour Allan Mottais?

    Auteur d'une entame de championnat de France pour le moins détonante au printemps dernier, Allan Mottais s'est ensuite confronté à Lire la suite
  • Johan Kristoffersson va retrouver Mattias Ekstrom

    Johan Kristoffersson va retrouver Mattias Ekstrom

    Le double champion du Monde de Rallycross et celui qui fut son dauphin à deux reprises consécutives sur la scène Lire la suite
  • Rallycross France: Yvonnick Jagu, force tranquille du Super1600?

    Rallycross France: Yvonnick Jagu, force tranquille du Super1600?

    Si Yvonnick Jagu est parvenu à s'assurer de son premier titre de champion de France Super1600 au volant de la Lire la suite
  • Trophée Andros: JB Dubourg puissance 15

    Trophée Andros: JB Dubourg puissance 15

    Arrivé à Serre-Chevalier avec une avance de 5 unités sur Aurélien Panis, JB Dubourg n'a pas failli lors de la Lire la suite
  •  Plus rapide que prévu pour Oliver Solberg!

    Plus rapide que prévu pour Oliver Solberg!

    Auteur de sa première victoire en championnat de Lettonie des Rallyes dès sa première sortie à ce niveau de la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Rallycross France: Laurent Chartrain de retour au Super1600

chartrainportraitlv2016

Après avoir longuement cherché à s'orienter vers un programme en championnat de France Supercar, Laurent Chartrain a logiquement choisi de s'en retourner à ses premières amours et au Super1600 au volant de la Citroen C2 avec laquelle il fut titré en 2015 devant Maximilien Eveno et Enzo Libner.

 

 

Le pilote d'Essay partira donc à l'assaut d'un programme de 10 courses et apparaîtra fatalement à Abbeville pour le coup d'envoi du championnat de France 2018 dans la peau de l'ultime favori.

"Pour l'instant, les conditions ne sont pas réunies pour me permettre d'évoluer dans les meilleures conditions à l'échelon du Supercar nous expliquait Laurent début janvier.

Depuis quelques piges aux commandes de la Citroen DS3 du Team Knapick, le triple champion de France avait tout tenté pour espérer remettre le couvert ... sans succès.

"Bien-sûr, le Supercar est la catégorie qui me faisait envie et correspondait à une évolution logique dans ma carrière. Cependant, il faut parfois savoir faire preuve de bon sens. Je n'avais pas envie de me replonger dans un programme difficile en Supercar comme nous avions pu le faire au milieu des années au volant de la Clio Supercar et ce retour au volant de la C2 n'est toutefois pas pour me déplaire" 

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld