• Le RX2 Series change ses plans

    Le RX2 Series change ses plans

    Alors que 2020 devait marquer la dernière saison du RX2 version thermique avant le lancement de la nouvelle série RX2 Lire la suite
  • Rallycross Suède (Vasteras): Klara Andersson et Alex Jeppsson au coude à coude chez les Juniors

    Rallycross Suède (Vasteras): Klara Andersson et Alex Jeppsson au coude à coude chez les Juniors

      A compter de cette saison 2020, nous avons décidé d'accorder une large place aux championnats faisant la part-belle aux Lire la suite
  • Tous les calendriers réactualisés de la saison 2020

    Tous les calendriers réactualisés de la saison 2020

    La pandémie de coronavirus a totalement chamboulé les dates des différents championnats de Rallycross pour cette saison 2020. Retrouvez ci-dessous Lire la suite
  • Andreas Eriksson veut aller plus loin avec son concept du All Star Legends

    Andreas Eriksson veut aller plus loin avec son concept du All Star Legends

    Si le Holjes All Star Weekend disputé à Holjes au début du mois de juillet restera incontestablement comme le rendez-vous Lire la suite
  • Manfred Stohl envoie un message fort au Supercar thermique

    Manfred Stohl envoie un message fort au Supercar thermique

    D'un simple test destiné à valider les derniers ajustements du kit électrique REVelution qui équipera les montures de la série Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

spalogooctobrebanniere

Rallycross France (Kerlabo): Samuel Peu aux commandes

peusamuelkerlabo2019lv

Le leader du championnat de France Supercar n'a pas tremblé ce samedi et a su mettre à profit les deux premières confrontations de la journée pour conforter son statut de patron du Rallycross tricolore.

 

 

Vainqueur de la Q1 devant Fabien Pailler, Samuel Peu a ensuite géré les affaires courantes lors d'une Q2 où seul le meilleur envol de Philippe Maloigne lui aura coûté le gain de deux scratches consécutifs.

Ce samedi soir, Samuel Peu compte une avance de 6 points sur un Philippe Maloigne qui réalise une très bonne opération dans l'optique du titre de vice-champion de France. En effet, Fabien Pailler occupant la troisième place, Jean-Sébastien Vigion se retrouve quatrième et perd du terrain sur le pilote G-FORS tandis que la présence de Jonathan Pailler et Laurent Bouliou parmi le Top 6 de la catégorie au terme des deux premières manches ne permet pas à Fabien Chanoine de signer mieux qu'une 7ème place devant Romuald Delaunay et David Meslier. Pour son retour à la compétition, Stéphane De Ganay complète le Top 10 devant David Olivier et Guy Moreton.

En Super1600, il n'y a pas eu de match entre Yvonnick Jagu et le reste de la troupe. Le leader du championnat a tranquillement su dominer les deux premières joutes qualificatives de ce samedi avec, à chaque fois, une marge supérieure à deux secondes sur ses concurrents directs au terme des quatre tours. Ce soir, Jagu assume 16 points d'avance sur Terpereau et ce même Terpereau de réaliser, néanmoins, une excellente opération dans l'optique de la deuxième place du championnat. En effet, le pilote de la C2 devance David Moulin pour une unité ce soir tandis qu'Anthony Paillardon, quatrième, repousse Valentin Comte au cinquième rang.

Twingo RX: Les favoris aux abonnés absents

Cette première journée de compétition a donné lieu à des surprises sur le front de la Twingo RX. Si Christophe Lortie s'est emparé de la première place du classement intermédiaire devant Luc Derrien et Arthur Le Boudouil, Romain Masselin est assurément celui qui s'en sera le mieux sorti parmi les candidats au titre dans les rangs du championnat de France Junior. Quatrième en dépit d'une Q1 conclue au 18ème rang, Masselin devance Alexandre Restellini et Paul Cocaign tandis que ses adversaires directs que sont Clément Jan et Dylan Dufas ont vécu une journée compliquée et devaient se contenter des rangs 15 et 18. Soit une bien mauvaise opération pour les deux hommes qui auront tout intérêt à se réveiller ce dimanche pour éviter de voir Romain Masselin inverser la dynamique dans les rangs du championnat de France Junior.

Division 3: David Vincent préserve l'essentiel

Battu en Q1 par David Le Ferrand, David Vincent n'a pas tardé à rectifier le tir en remportant la Q2 pour se positionner aux commandes de la Division 3 avec 5 longueurs d'avance sur le pilote de la Peugeot 208. Troisième, Christophe Saunois vit une reprise plus compliquée que prévue tandis que Xavier Briffaud et Benoît Morel complètent le Top 5 devant le trio Beauclé/Houllier/Sordet. Rien qui ne puisse, pour l'heure, faire vaciller la domination du leader du classement général de la Division 3.

Division 4: Goubill seul au monde

Il n'y a pas eu de match en Division 4. Si on attendait le fameux duel Goubill/Le Ferrand, seul le premier cité a su répondre aux enjeux de cette première journée de compétition en remportant les trois premières manches qualificatives et demeure d'ores et déjà assuré de décrocher la pole position en vue des phases finales. De son côté, Jean-François Blaise a lui aussi effectué un pas décisif vers la pole position de la deuxième demi-finale et assume ce soir une avance respective de 10 unités sur un Sébastien Le Ferrand qui paye au prix fort son 11ème temps signé en Q1 et de 15 unités sur Jessica Tarrière qui complète le Top 5 de la Division 4 devant un efficace Cédric Jaunard.

Lui aussi auteur d'une Q1 compliquée, Jean-Mickael Guérin se retrouve à la 7ème place tandis que Dorian Deslandes, parti à la faute en Q1, devra cravacher ce dimanche pour se défaire d'une encombrante 10ème place. Même sanction pour Tony Bardeau qui ne pointe qu'au 12ème rang.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

ALL STAR LAUNCH INSTA1

spalogooctobrecarre

appli

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld