• FIA World RX: Bakkerud LIFE Afrique du Sud (vidéo)

    FIA World RX: Bakkerud LIFE Afrique du Sud (vidéo)

    Retrouvez le dernier épisode de la web-série dédiée à Andreas Bakkerud en vidéo ci-dessous et immergez-vous dans les coulisses de Lire la suite
  • Rallycross France: Jochen Coox vers un ultime challenge

    Rallycross France: Jochen Coox vers un ultime challenge

    Si le multiple champion de Belgique de Rallycross évolue depuis deux saisons désormais sur la scène tricolore, 2020 pourrait être Lire la suite
  •  Rallycross France: David Vincent:

    Rallycross France: David Vincent: "Pas ce que j'imaginais"

    Si le pilote de la Clio 4 a tiré un trait sur son investissement en Rallycross en convertissant un deuxième Lire la suite
  • Rallycross France: Xavier Goubill à l'heure des choix

    Rallycross France: Xavier Goubill à l'heure des choix

    Si Xavier Goubill n'a pas eu à attendre la dernière épreuve de la saison 2019 pour mettre la main sur Lire la suite
  • Trophée Andros: Olivier Panis rejoint le Sebastien Loeb Racing

    Trophée Andros: Olivier Panis rejoint le Sebastien Loeb Racing

    Après l'arrêt des activités de la structure Comtoyou Racing sur le front du Trophée Andros, Olivier Panis trouvera refuge au Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

olivierdavid2018chatlv

Si le pilote de la Dacia Logan avait annoncé ses chances de réintégrer le Supercar tricolore comme extrêmement faibles cet hiver, l'ancien champion de France Super1600 semble avoir trouvé quelques solutions de premier choix en vue du printemps prochain.

C'est ce que David Olivier nous a confirmé ce dimanche.

"Pour l'instant, il est exclu que je puisse participer aux trois premières courses du championnat mais, par la suite, si on parvient à trouver le budget et que la Dacia Logan n'a pas été louée ou vendue, nous devrions être au départ des six épreuves restantes", indique le pilote Olyméca.

Soit une excellente nouvelle pour le championnat de France de la spécialité tandis que David Olivier devrait assurément avoir quelques arguments à mettre en évidence. Dixième de l'exercice 2018, cinq des pilotes qui le devançaient l'an dernier au classement général du championnat ne devraient, en effet, pas être de la partie en 2019 ou bien contenus à seulement quelques épreuves.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

titanstarifs

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld