Rallycross France (Dreux): Romuald Delaunay et Adeline Sangnier avec le DA Racing

anderssonmagdaloheac20182

Double champion de France d'Autocross, Romuald Delaunay profitera de l'étape de Dreux pour s'offrir une nouvelle pige en Supercar. Après la C4 de Firmin Cadeddu, c'est aux commandes de la Peugeot 208 du DA Racing que le spécialiste de l'off-road tricolore tentera de se faire une place sur la scène de la catégorie reine lors de l'ultime étape du championnat de France 2018.

« Je n'avais pas prévu de prendre le départ d'une course cette année et finalement, j'ai décidé de participer à la dernière manche du Championnat de France de Rallycrosss sur le circuit de Dreux" explique Romuald Delaunay. 

"Après avoir goûté aux sensations d'une Supercar il y a deux ans, je ne me voyais pas m’engager dans une autre catégorie. Très vite, j'ai décidé de contacter « JB » Dubourg car nous nous connaissons et je sais que le DA Racing fait partie des équipes de référence. L'opportunité de piloter la Peugeot 208 WRX s'est présentée, elle a été conçue par un grand constructeur pour le Championnat du monde. C'est génial de s'installer à bord d'une telle voiture. La séance d'essai organisée à Faleyras m'a permis de m'habituer à la 208 WRX et prendre ainsi la mesure de tout son potentiel, elle est saine et ne vous prend pas en défaut. Bien sûr, au volant de la 208 WRX vous avez envie de vous faire plaisir, mais je vais tout faire pour rentrer dans le Top 16 autorisé à participer aux phases éliminatoires. »

Si Romuald Delaunay se retrouvera aux commandes de la Peugeot 208 vue aux mains de Magda Andersson sur la scène Euro RX cette année, de son côté, c'est aux commandes de la 208 d'Andréa Dubourg qu'Adeline Sangnier essaiera de s'offrir une troisième qualification pour l'ultime Top 8 sur la piste de Dreux.

« L'opportunité de prendre le volant de la 208 WRX s'est présentée et je n'ai pas laissé passer l'occasion ! Je suis maintenant impatiente de la découvrir en course, c'est une Supercar dernière génération qui a bénéficié de nombreuses évolutions. Dreux est une piste que je connais bien qui demande des trajectoires parfaites avec un Tour Joker délicat. Avec plus de trente pilotes au départ, la course va être intense et il faudra impérativement partir dans un bon rythme pour défendre nos chances de podium jusqu'au bout ! »