• FIA Euro RX: Bermingrud out, Solberg-Hansen in?

    FIA Euro RX: Bermingrud out, Solberg-Hansen in?

    Au terme d'une campagne 2020 largement perturbée par la crise sanitaire, la scène du Rallycross scandinave donne lieu à quelques Lire la suite
  • Rallycross France: Romain Masselin attend son heure

    Rallycross France: Romain Masselin attend son heure

    Bien que positionné parmi les favoris pour le titre de champion de France Junior, Romain Masselin n’apparaît toujours pas parmi Lire la suite
  •  FIA World RX: Des hypothèses de travail pour Lohéac

    FIA World RX: Des hypothèses de travail pour Lohéac

    Après avoir été contraints d'annuler leur épreuve l'an dernier, les organisateurs de Lohéac planchent sur différents scénarios qui leur permettraient Lire la suite
  • FIL INFO // Le coup d'envoi du championnat CEZ repoussé

    FIL INFO // Le coup d'envoi du championnat CEZ repoussé

    Mercredi 3 mars  Le coup d'envoi du CEZ repoussé Alors que le championnat d'Europe Centrale - CEZ - devait théoriquement débuter à Lire la suite
  • Petter Solberg:

    Petter Solberg: "Il faut savoir suivre son instinct”

    Quatre ans après ses débuts aux commandes d’une Supercar dans les rangs du RallyX Nordic, Oliver Solberg a apporté la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

Rallycross France (Dreux): Les frères Pailler et Peu en rangs serrés

paillerjonathandreux2019lv

En se partageant le gain des trois premières manches qualificatives ce samedi, Jonathan Pailler, Fabien Pailler et Samuel Peu se retrouvent dans un mouchoir de poche en amont de la dernière journée de compétition.

Si la fratrie Pailler s'était partagée le gain des deux premières manches qualificatives, Samuel Peu a profité de la troisième manche disputée de nuit pour s'offrir son premier scratch du week-end en s'imposant devant Fabien et Jonathan Pailler au terme d'une dernière série de Q3 qui fut définitivement la plus rapide de la soirée. Respectivement quatrième et cinquième du dernier run, Fabien Chanoine et Jean-Sébastien Vigion complétaient ainsi le Top 5 de la Q3 devant Philippe Maloigne et la paire Anne/Guillerme tandis que David Meslier était pris dans un accrochage pour se contenter de la 20ème place.

La performance de la soirée aura été à mettre à l'actif de David Olivier. Accroché par Romuald Delaunay à l'entrée du virage 3, le pilote de la Dacia Logan trouvera le moyen de remonter jusqu'à la deuxième place pour un 14ème temps bien évidemment modeste eu égard au temps lâché par l'ancien champion de France Super1600 sur le premier tour de course.

Au cumul des trois premières manches, Jonathan Pailler ne possède plus qu'une et deux longueurs d'avance sur Fabien Pailler et Samuel Peu. Quatrième, Jean-Sébastien Vigion pointe à dix unités du pilote Pailler Compétition mais prend en revanche un avantage significatif sur un Philippe Maloigne relégué à la sixième place du classement intermédiaire. Pour l'heure, Vigion reprend virtuellement deux points sur Maloigne et son retard au général pour le titre de vice-champion de France tombe de 5 à 3 unités.