• Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Si le pilote de la Dacia Logan avait annoncé ses chances de réintégrer le Supercar tricolore comme extrêmement faibles cet Lire la suite
  • RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    Première des trois étapes du Rallyx on ICE disputées en plein cœur de la station de ski d'Are en Suède Lire la suite
  • Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Auteur de deux sorties la saison dernière aux commandes de la Toyota Corolla sacrée à cinq reprises consécutives sur la Lire la suite
  • FIA Euro RX: Jan Marklund au secours de Thomas Bryntesson

    FIA Euro RX: Jan Marklund au secours de Thomas Bryntesson

    Anton Marklund parti s’époumoner sous les couleurs de GCK sur le front du championnat du Monde FIA, Jan Marklund a Lire la suite
  • Rallycross France: Loic Maulny, une pointure de premier choix pour le Super1600

    Rallycross France: Loic Maulny, une pointure de premier choix pour le Super1600

    Transfuge du championnat de France d'Autocross, Loic Maulny profitera de la saison 2019 pour effectuer ses premiers pas sur la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX: Timmy et Kevin Hansen, la prime au talent!

hansenportrait2017timmy

Reconduits chez Peugeot Sport après une saison 2017 au terme de laquelle Timmy et Kevin Hansen s'étaient respectivement offert une cinquième et une huitième place au classement général du championnat du Monde, leur retour sous les couleurs du constructeur tricolore constitue un juste retour des choses pour les deux hommes.

 

 

Incertains quant à leur avenir au soir de l'épreuve finale de Cape Town en novembre dernier, la fratrie Hansen va pouvoir reprendre son aventure là où elle s'était arrêtée il y a quelques semaines. Si Peugeot a fait craindre un éventuel chamboulement de ses plans en octobre dernier en ne confirmant que le seul Sébastien Loeb pour assurer l'avenir de la marque française en championnat du Monde de Rallycross, l'horizon semblait néanmoins s'être dégagé pour les deux pépites suédoises qui figurent assurément parmi les rares candidats à pouvoir témoigner d'un niveau de jeu aussi évident que Kristoffersson, Solberg, Ekstrom ou Bakkerud au volant d'une Supercar.

Pour Timmy Hansen, ce retour au volant de la Peugeot 208 est assurément une satisfaction de premier ordre. Il serait en effet trop vite oublier que sans les 25 points de pénalité essuyés par Peugeot l'an dernier, le suédois aurait effectivement conclu son programme 2017 devant Sébastien Loeb au classement général du championnat.

"Je n’ai jamais été impliqué à si haut niveau avec une équipe officielle souligne Timmy. C’est un honneur d’avoir été choisi pour représenter PEUGEOT à un moment aussi important. Nous nous attendons à avoir une voiture plus compétitive cette année, avec toutes ces évolutions imaginées par les ingénieurs de PEUGEOT SPORT. Nos chances d’être performants n’en seront que plus grandes, même s’il faut se rappeler que nous ferons face à de redoutables concurrents dans ce championnat. Je préfère garder les pieds sur terre et me battre sur la piste ! Mon objectif est de donner le meilleur de moi-même sur chaque manche, et de nous permettre à tous de progresser ensemble, pas à pas. Je suis 100% prêt à me mettre au volant de la PEUGEOT 208 pour la première course à Barcelone. Nous verrons par la suite où nous nous situerons face à la concurrence"

hansenkevinportraitsa2017

Placé en couveuse par Peugeot depuis son titre européen conquis dans les rangs de la série Euro RX, Kevin Hansen disposera quant à lui d'éléments pour le moins probants à même de placer le jeune suédois parmi les outsiders les plus véloces de cette saison 2018. Ainsi, pendant que ses équipiers se devront d'absorber quantité d'évolutions qu'ils n'auront guère l'occasion de tester sur les pistes du FIA World RX, Kevin retrouvera quant à lui une Peugeot 208 version 2017 dont la vitesse de pointe s'était avérée des plus redoutables lors de la deuxième partie du championnat.

A quelques mois de l'éclosion d'un championnat 100% électrique, Kevin sait qu'il ne pouvait pas rêver meilleur baquet à l'heure d'aborder la saison 2018.

" C’est une chance exceptionnelle pour moi que d’intégrer le team PEUGEOT officiel souffle le jeune suédois de 19 ans. Peut-être que certains en seront surpris, car ma saison 2017 n’a pas été fantastique, mais j’ai beaucoup appris et je suis sûr que je peux revenir plus fort. Mon but est de me qualifier en finale plus souvent que l’an passé. Si j’atteins cet objectif, nous pourrons maximiser nos chances. C’est génial de bénéficier du savoir-faire 360° de PEUGEOT SPORT. Les grands constructeurs s’intéressent de plus en plus à l’avenir de notre discipline, surtout avec l’arrivée d’un championnat électrique, et c’est un point positif"

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld