• KMS jette un sacré pavé dans la mare

    KMS jette un sacré pavé dans la mare

    Alors que la bataille des technologies annoncée cet hiver par la FIA tente de masquer l'échec criant des Supercars électriques Lire la suite
  • FIA World RX: KMS délaisse la technologie électrique

    FIA World RX: KMS délaisse la technologie électrique

    À seulement quelques semaines du coup d'envoi du championnat du Monde FIA, KMS a choisi d’en revenir à des Supercars Lire la suite
  • Rallycross France : Jérémy Lambec, une saison pour apprendre, une autre pour surprendre...

    Rallycross France : Jérémy Lambec, une saison pour apprendre, une autre pour surprendre...

    Seul pilote du championnat de France Super1600 à avoir pu obtenir deux podiums consécutifs lors des deux premières étapes de Lire la suite
  • RallyX Nordic: La nouvelle vie de Jake Hurskainen

    RallyX Nordic: La nouvelle vie de Jake Hurskainen

    Pensionnaire du championnat RallyX jusqu’à la saison dernière dans la catégorie CrossCar, le pilote finlandais Jake Hurskainen a choisi cet Lire la suite
  • Rallycross France: Un mois de juin sous haute tension pour le Team Laurance

    Rallycross France: Un mois de juin sous haute tension pour le Team Laurance

    Victime d’une spectaculaire sortie de piste alors même qu’il occupait la sixième place de la finale sur le circuit de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

FIA World RX (Suède): Sebastian Eriksson en vainqueur, les Hansen assomment le World RX!

erikssonsebastianholjes2019

Le pilote suédois de la structure OMSE a remporté ce dimanche la sixième étape du championnat du Monde FIA de Rallycross sur le circuit d'Holjes. Si Sebastian Eriksson a gratifié le World RX d'un cinquième vainqueur différent en six courses, Kevin et Timmy Hansen en profitent quant à eux pour prendre le large au classement général du championnat du Monde.

 

 

On vous avait prévenu depuis la première étape du RallyX Nordic disputée à la mi-mai sur ce même tracé d'Holjes et le moins que l'on puisse dire est que Sebastian Eriksson n'a pas fait mentir les pronostics en s'imposant lors d'une finale sous haute-tension à Holjes.

Deuxième du classement intermédiaire derrière Andreas Bakkerud, Eriksson récupérait la pole position de la finale après les ennuis techniques rencontrés par le norvégien en demi-finale et s'est employé à maintenir son avantage tout au long des six tours de l'ultime Top 6 pour conquérir son premier succès en FIA World RX en carrière. Deuxième à l'arrivée, Kevin Hansen réalise quant à lui une excellente opération au général du championnat. Déjà leader virtuel du World RX à la sortie de qualifications terminées devant son aîné, Timmy, Kevin Hansen a profité de la crevaison de ce dernier pour porter à six unités son avance au classement du championnat du Monde FIA.

Troisième, Reinis Nitiss complète le podium pour son retour à la compétition et en dépit d'une épreuve qui avait bien mal débutée pour le pilote letton tandis que Kevin Abbring et Niclas Gronholm ont pu profiter des ennuis de Timmy Hansen pour s'assurer des rangs 4 et 5 en finale.

Pour sa part, avec 22 points de retard sur Kevin Hansen désormais, Andreas Bakkerud marque le pas au général du championnat du Monde FIA et voit Niclas Gronholm revenir à 13 longueurs de l'Audi S1 du Monster RX Cartel.

Robin Larsson intouchable en Euro RX

Thomas Bryntesson victime d'un bris de moteur à l'issue de la Q4, le norvégien n'a pas pu défendre ses chances durant les phases finales du meeting d'Holjes. Seul pilote capable de tenir le rythme de Robin Larsson, son abandon a grandement facilité la tâche du pilote de l'Audi S1 qui ne fut à aucun moment inquiété.

Longtemps deuxième en finale, JB Dubourg s'est fait piégé par Pontus Tidemand en retardant son entrée dans le joker lap et devait se contenter de la troisième marche du podium dans le sillage du champion WRC2 2017. Soit une bien mauvaise affaire pour le girondin puisqu'il ne profite pas de l'abandon de Thomas Bryntesson pour lui subtiliser la deuxième place du classement général. Si les deux hommes se retrouvent dans une égalité parfaite avec 66 unités à la deuxième provisoire de la série Euro RX, Robin Larsson a su capitaliser sur l'étape d'Holjes pour faire basculer le championnat en sa faveur puisqu'il assume désormais 24 points d'avance sur Bryntesson et Dubourg. Un débours qui semble d'ores et déjà rédhibitoire pour ses concurrents, et ce, alors qu'il ne reste plus que trois courses à disputer cette saison.

En Super1600, la victoire est revenue à Marius Bermingrud qui signe son premier succès sur la scène européenne. Le norvégien est venu à bout d'un Aydar Nuriev qui accentue néanmoins son avance aux commandes du général. Troisième, Yuri Belevskiy s'offre le retour du week-end alors qu'il ne pointait pourtant qu'à la douzième place du classement intermédiaire à l'issue des qualifications.

Enfin, en RX2 Series, Ben Philip Gundersen a su mettre à profit cette étape d'Holjes pour s'offrir son premier succès de la saison 2019. Le leader du RallyX Nordic a certes pu s'appuyer sur l'élimination d'Oliver Eriksson en demi-finale pour aller décrocher le gain de la plus haute marche du podium devant Linus Ostlund et Jesse Kallio mais il trouve surtout le moyen de revenir à seulement un petit point de la troisième place du général détenue par Fraser McConnell.