•  Rallycross Italie: Dylan Dufas à la relance

    Rallycross Italie: Dylan Dufas à la relance

    Après une première sortie en Super1600 marquée par un podium surprise sur la piste d’Essay en octobre dernier, Dylan Dufas Lire la suite
  • RallyX Nordic: Haapamaki et Ferratum débarquent avec la Fiesta Supercar ERX

    RallyX Nordic: Haapamaki et Ferratum débarquent avec la Fiesta Supercar ERX

    Alors que le RallyX Nordic autorisera à compter de l'étape d'Holjes la participation des véhicules électriques dédiés au Rallycross et Lire la suite
  •  RallyX Nordic: Faute de World RX, Kristoffersson veut corriger le tir

    RallyX Nordic: Faute de World RX, Kristoffersson veut corriger le tir

    Mis à mal par les assauts d'une concurrence pour le moins musclée à Nysum, Johan Kristoffersson a très clairement l'ambition Lire la suite
  • FIL INFO // Anton Marklund double la mise

    FIL INFO // Anton Marklund double la mise

    Samedi 8 mai  Rallycross Hongrie: Tamas Karai bousculé à Kakucs Auteur du meilleur temps lors des deux séances d'essais libres Lire la suite
  • FIA Euro RX: Csucsu avec la Clio FORS

    FIA Euro RX: Csucsu avec la Clio FORS

    Lukacs Kornel alias Csucsu a confirmé ce vendredi qu'il était de retour sur le front de la série Euro RX Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

FIA World RX (Suède): Seb Eriksson de retour aux affaires!

erikssonSEBportrait

Vainqueur de l’édition 2019 de la manche suédoise du championnat du Monde FIA de Rallycross, Seb Eriksson sera de retour aux affaires à la fin du mois d’août dans le Varmland pour tenter de défendre son trophée.

 

 

Auteur d’une véritable démonstration de force lors de la deuxième journée de compétition en 2019, Sebastian Eriksson avait cueilli à froid les purs spécialistes du World RX pour devenir le premier pigiste depuis Tanner Foust en 2014 en mesure de s’imposer sur la scène mondiale.

Cette fois, le suédois délaissera toutefois sa Ford Fiesta OMSE usitée la saison dernière pour tenter de réaliser un nouvel exploit aux commandes de la Honda Civic issue du programme officiel distillé par le constructeur nippon dans les rangs du feu Global Rallycross Championship.

Une monture avec laquelle Oliver Eriksson s’était emparé de la deuxième place du RallyX Nordic en 2019 après avoir mené les débats au classement général jusqu’à la dernière finale de la saison pour finalement échouer sur la plus courte des marges face à l’Audi S1 ex-EKS de Robin Larsson.