• Andrea Adamo et Mads Ostberg bluffés par Oliver Solberg

    Andrea Adamo et Mads Ostberg bluffés par Oliver Solberg

    En dépit d’une huitième place au classement général ce vendredi soir, Oliver Solberg s’est néanmoins chargé d’illuminer cette première journée Lire la suite
  • Rallycross France: Bryan Dufas ne s'affole pas

    Rallycross France: Bryan Dufas ne s'affole pas

    Absent des listes du championnat de France Junior l’an dernier, Bryan Dufas effectuera néanmoins ses débuts officiels aux commandes de Lire la suite
  • RallyX Nordic: L'incroyable parcours d'Eirik Berget

    RallyX Nordic: L'incroyable parcours d'Eirik Berget

    Confirmé pour un programme complet dans les rangs du RallyX Nordic en vue de cette saison 2021, Eirik Hesla Berget Lire la suite
  • Arctic Rally Finland : Ekstrom pour le “fun”, Kristoffersson en “découverte”

    Arctic Rally Finland : Ekstrom pour le “fun”, Kristoffersson en “découverte”

    Le champion du Monde World RX 2020 et son dauphin au classement général se retrouvent ce week-end sur la deuxième Lire la suite
  • Rolf Volland reste confiant pour l’avenir de l’Euro RX (Interview)

    Rolf Volland reste confiant pour l’avenir de l’Euro RX (Interview)

    Patron de l’équipe phare du championnat d’Europe RX3/Super1600, Rolf Volland analyse en notre compagnie la volonté de la FIA d’attribuer Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

FIA World RX (Suède): Seb Eriksson de retour aux affaires!

erikssonSEBportrait

Vainqueur de l’édition 2019 de la manche suédoise du championnat du Monde FIA de Rallycross, Seb Eriksson sera de retour aux affaires à la fin du mois d’août dans le Varmland pour tenter de défendre son trophée.

 

 

Auteur d’une véritable démonstration de force lors de la deuxième journée de compétition en 2019, Sebastian Eriksson avait cueilli à froid les purs spécialistes du World RX pour devenir le premier pigiste depuis Tanner Foust en 2014 en mesure de s’imposer sur la scène mondiale.

Cette fois, le suédois délaissera toutefois sa Ford Fiesta OMSE usitée la saison dernière pour tenter de réaliser un nouvel exploit aux commandes de la Honda Civic issue du programme officiel distillé par le constructeur nippon dans les rangs du feu Global Rallycross Championship.

Une monture avec laquelle Oliver Eriksson s’était emparé de la deuxième place du RallyX Nordic en 2019 après avoir mené les débats au classement général jusqu’à la dernière finale de la saison pour finalement échouer sur la plus courte des marges face à l’Audi S1 ex-EKS de Robin Larsson.