• RX France: L’apprentissage du Super1600 se poursuit pour Lucas Darmezin

    RX France: L’apprentissage du Super1600 se poursuit pour Lucas Darmezin

    A défaut d’avoir pu profiter d’une campagne dans les rangs du championnat Junior, Lucas Darmezin a pris le parti de Lire la suite
  • FIA World RX: Les tricolores au départ de l'étape de Barcelone

    FIA World RX: Les tricolores au départ de l'étape de Barcelone

    Outre Guerlain Chicherit, pas moins de trois autres pilotes tricolores tous issus du championnat de France de rallycross seront au Lire la suite
  •  FIA World RX (Lettonie): Top ou flop? Le Supercar passé au crible (partie 2)

    FIA World RX (Lettonie): Top ou flop? Le Supercar passé au crible (partie 2)

    Quelques heures après le double-header Letton de Riga, il est temps de passer au crible les pensionnaires du championnat du Lire la suite
  •  FIA World RX (Lettonie): Top ou flop? Le Supercar passé au crible (partie 1)

    FIA World RX (Lettonie): Top ou flop? Le Supercar passé au crible (partie 1)

    Quelques heures après le double-header Letton de Riga, il est temps de passer au crible les pensionnaires du championnat du Lire la suite
  • Projekt E // Cyril Raymond est déjà pressé d'y retourner

    Projekt E // Cyril Raymond est déjà pressé d'y retourner

    Après Ken Block en Suède le mois dernier, Cyril Raymond est devenu le deuxième pilote de l’histoire du Rallycross à Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

spabannieresept2020

FIA World RX: Le thermique pourrait se maintenir en marge de l'électrique!

supercarcanada2017

L'hedomadaire britannique Autosport a révélé ce mercredi ce à quoi pourrait bien ressembler le futur championnat du Monde FIA à partir de 2020.

 

 

On le sait désormais depuis plusieurs mois, à compter de 2020, les Supercars thermiques laisseront catégoriquement leur place aux Supercars électriques dans le cadre du FIA World RX.

Si certaines sources évoquent une quinzaine de voitures au départ et pas moins de neuf constructeurs d'ores et déjà intéressés par un programme dans ce futur E-World RX, le journaliste britannique Hal Ridge indique que les équipes privées pourraient toujours avoir droit de cité dans ce championnat du Monde. En effet, un dispositif pourrait leur assurer de construire leurs propres montures en leur laissant un accès à une banque de composants validés par la FIA.

 

Dans la même veine, et tandis qu'un groupe de travail a été réuni à la FIA autour de Dominic Fugère depuis quelques mois, les choix techniques de la future réglementation pourraient se tourner vers un châssis monocoque en carbone commun plus large qu'à l'heure actuelle et d'un kit châssis à même d'inclure les systèmes de freinage et de suspension. La FIA serait d'ailleurs sur le point de lancer un appel d'offres au cours des prochaines semaines tandis qu'il en serait de même concernant la fabrication des fameuses batteries. Plusieurs fournisseurs pourraient être retenus et donc offrir un brin de diversité aux équipes quant à la définition de leurs choix techniques.

A noter que la source évoquée par Hal Ridge indique que l'apparition du championnat du Monde électrique ne signifie pas que les Supercars actuelles seront à ranger au placard. En effet, si Max Pucher et le Team Austria indiquaient que seule la série Euro RX serait en capacité d'accueillir les Supercars thermiques à l'avenir, des échos proches de la FIA et du promoteur IMG ne verraient pas d'inconvénients à ce qu'une série internationale dédiée au thermique puisse voir le jour en parallèle du futur E-WRX.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

spacarresep2020

appli

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld