• Petter Solberg:

    Petter Solberg: "Il faut savoir suivre son instinct”

    Quatre ans après ses débuts aux commandes d’une Supercar dans les rangs du RallyX Nordic, Oliver Solberg a apporté la Lire la suite
  • FIA World RX: Riga revient à la table des négociations, le calendrier chamboulé?

    FIA World RX: Riga revient à la table des négociations, le calendrier chamboulé?

    Si l’étape de Riga ne faisait pas partie des dates retenues initialement pour l’élaboration du calendrier préliminaire du championnat du Lire la suite
  • FIA World RX: Les constructeurs en salle d’attente

    FIA World RX: Les constructeurs en salle d’attente

    Si le passage du thermique à l’électrique à partir de 2022 doit participer à faire revenir les constructeurs sur la Lire la suite
  • Rallycross France: Baptiste Panissié:

    Rallycross France: Baptiste Panissié: "Je ne me chercherai pas d'excuses"

    Auteur d’une pige lors de la saison 2019 dans les rangs de la Coupe Twingo RX, Baptiste Panissié passera aux Lire la suite
  • Rallycross France: Quelle suite pour Lucas Leroy?

    Rallycross France: Quelle suite pour Lucas Leroy?

    Après avoir confirmé son forfait en vue du prochain championnat de France Junior, Lucas Leroy souhaite se donner le temps Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

FIA World RX: Deux nouvelles voitures pour le Projekt E

projekte

IMG a annoncé ce vendredi l'arrivée d'une nouvelle équipe en vue du prochain championnat Projekt E. 

La série 100% électrique développée en collaboration entre STARD et le promoteur du championnat du Monde FIA verra en effet la structure polonaise Rallytechnology aligner pas moins de deux voitures à compter de la saison 2020.

Spécialiste de la discipline Rallye, la firme de Rybnik ajoutera le Rallycross à son portefeuille. Contrairement à la structure norvégienne du Holten Motorsport qui disposera d'une Fiesta 100% conçue et développée par STARD, Rallytechnology produira ses propres châssis auxquels viendra se greffer la technologie développée par STARD.

"C'est une opportunité pour nous que d'être parmi les premiers à nous investir sur cette thématique. Le Rallycross n'est pas une discipline qui nous est étrangère donc nous serons en mesure d'offrir un support technique de premier choix, indique le patron de Rallytechnology Robert Gabryszewski.

"Nous pouvons incorporer le kit fourni par STARD sur un châssis du groupe R5. C'est une solution très intéressante à nos yeux. Même si le coût d'une voiture pour le Projekt E est un peu plus cher que celui qu'il faudrait mettre sur la table pour une R5 dédiée au Rallye, il faut aussi considérer que les coûts d'exploitation et d'entretien seront aussi beaucoup moins élevés. C'est la raison pour laquelle nous serons en capacité d'offrir des packages très compétitifs pour les pilotes qui désirent intégrer le Projekt E"

Si la firme polonaise va devoir désormais s'employer à séduire des pilotes envieux à l'idée de s'investir sur le volet électrique, elle devrait débuter ses premiers tests dès le mois de mars 2020.

"Notre structure de compétition est très bien installée dans la discipline Rallye mais la technologie électrique représente désormais l'avenir du sport auto. Le seul problème que nous avions jusqu'à présent, c'est que nous n'avions aucune option sous le coude pour intégrer un tel championnat jusqu'à ce que STARD ne soit en mesure de fournir une plateforme capable de correspondre aux attentes des équipes privées"