• RX2 Series: Le retour de l'ogre Henrik Krogstad

    RX2 Series: Le retour de l'ogre Henrik Krogstad

    Après une saison d'absence, Henrik Krogstad profitera de 2020 pour effectuer son retour aux affaires dans les rangs du RX2 Lire la suite
  • Rallycross France: Alizée Pottier, une revanche à prendre?

    Rallycross France: Alizée Pottier, une revanche à prendre?

    En dépit d’un titre dans les rangs de la catégorie féminine, Alizée Pottier ressort d’une campagne 2019 qui fut loin Lire la suite
  • Rallycross France: Baptiste Panissié entre dans le vif du sujet!

    Rallycross France: Baptiste Panissié entre dans le vif du sujet!

    Auteur d’une pige la saison dernière dans les rangs de la Coupe Twingo RX, Baptiste Panissié passera aux choses sérieuses Lire la suite
  • FIA World RX: Krisztian Szabo avec GRX?

    FIA World RX: Krisztian Szabo avec GRX?

    Si la firme GRX tenait à faire durer le suspense, celui-ci aura fait long-feu. Alors que l'équipe de Marcus Gronholm Lire la suite
  • FIA World RX: L'alchimie prend forme pour GRX

    FIA World RX: L'alchimie prend forme pour GRX

    Ultra-favorite pour le gain du titre mondial, la structure finlandaise de Marcus Gronholm a cette semaine repris le chemin de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

spabanniere

FIA World RX: Des attentes élevées pour Guerlain Chicherit

chicherit2018barcelone1

Alors que la firme GCK n'a toujours pas révélé ses plans pour la saison à venir, Guerlain Chicherit entend bien capitaliser sur ce deuxième programme complet en championnat du Monde de Rallycross pour confirmer ses prestations de premier choix alignées en 2018.

 

 

Onzième du classement général l'an dernier, Guerlain Chicherit s'était offert une qualification pour une finale en guise de meilleure performance tout en accédant à sept reprises au fameux Top 12 à l'issue des manches qualificatives. Autant dire que le pilote de la Renault Megane n'a pas l'intention de revenir pour faire le nombre au printemps prochain.

 

 

"2018 était une très grosse saison pour moi car j'ai dû en passer par une phase d'apprentissage sur tous ces nouveaux circuits. J'en ai également profité pour affiner mon ressenti d'une discipline où il faut pouvoir disposer d'un niveau de confiance absolu pour être dans le match. Les courses de fin de saison m'ont permis de mettre en évidence quelques bonnes performances. La vitesse était là même si j'ai parfois eu du mal à la maintenir sur tous les circuits. C'est aussi la raison pour laquelle je dois continuer à travailler et, le point positif, c'est que je sais quels sont les secteurs dans lesquels il faut que je franchisse un cap", souligne le pilote de Tignes sur le site officiel du championnat du Monde.

 

 

"Dans le même temps, je dois aussi avouer que j'ai été sacrément occupé à devoir lancer une toute nouvelle équipe. Je n'ai pas vraiment eu le temps de respirer l'an dernier car tout s'est enchaîné extrêmement vite. Heureusement, j'ai pu compter sur une équipe performante à mes côtés et sur des gens qui ont réussi à faire en sorte que ça puisse fonctionner. Ce n'était pas facile mais nous sommes parvenus à réussir notre pari. C'est la raison pour laquelle j'ai bien l'intention de revenir en 2019 avec des ambitions très élevées sur ce championnat du Monde"

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

spacarre

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld