• Rallycross France (Essay): Encore de la marge pour Fabien Pailler?

    Rallycross France (Essay): Encore de la marge pour Fabien Pailler?

    Absent des rangs du championnat de France depuis l'étape de Dreux 2018, Fabien Pailler n'a pas perdu de temps pour Lire la suite
  • Rallycross France (Essay): Des écarts records en Supercar

    Rallycross France (Essay): Des écarts records en Supercar

    Si François Duval est parvenu à empocher une deuxième victoire consécutive à Essay le week-end dernier, la troisième étape du Lire la suite
  • FIA Euro RX: Un constat déjà inquiétant pour Robin Larsson

    FIA Euro RX: Un constat déjà inquiétant pour Robin Larsson

    De retour à la compétition ce week-end à l'occasion de la première étape du RallyX Nordic disputée à Holjes, Robin Lire la suite
  •  Rallycross France (Essay): Une marge conséquente pour Samuel Peu

    Rallycross France (Essay): Une marge conséquente pour Samuel Peu

    Toujours positionné aux commandes du classement général, Samuel Peu n'a pas eu à souffrir de la concurrence de ses deux Lire la suite
  • Rallycross France: Maloigne et Chanoine KO, Peu compte les points

    Rallycross France: Maloigne et Chanoine KO, Peu compte les points

    Le troisième rendez-vous du championnat disputé le week-end dernier sur le circuit d'Essay constituait une étape capitale pour Philippe Maloigne Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX: Cyril Raymond ne s'inquiète pas!

raymondportrait2017suede

Si le triple champion Supercar Lites ne figure pas parmi la liste des pilotes communiquée par la FIA et qui seront amenés à prendre part à un programme complet dans les rangs du championnat du Monde de Rallycross en 2018, Cyril Raymond ne s'inquiète pas et entend prendre son mal en patience.

Attendu sur la scène du Supercar dès le printemps prochain, le pilote varois n'est pas présent parmi les pilotes engagés pour la saison à venir. Pour autant, avec seulement 15 candidats pour 25 places possibles sur chaque meeting, le contexte actuel ne demeure pas véritablement un problème pour le pensionnaire de la structure Olsbergs-MSE.

"On continue à travailler sur nos projets pour la saison à venir. Depuis l'arrêt de leurs activités en Global Rallycross Championship à l'automne dernier, Olsbergs-MSE et Andreas Eriksson ont été contraints de revoir leur approche en se repositionnant sur les championnats FIA. Il est clair que cela prend du temps que de redéployer toute la force de frappe de l'équipe en Europe mais cela ne nous empêche pas d'avancer patiemment sur la question. Je suis plus que confiant à l'idée d'engager ma transition en Supercar dès cette année" souligne le pilote Red Bull.

"Que ce soit en World RX ou en Euro RX, les opportunités demeurent encore nombreuses. Il reste encore du temps avant la première épreuve de Barcelone. Tout ce que je peux dire pour l'instant, c'est que nous sommes en bonne voie et que nous ne tarderons pas à révéler notre programme pour la saison à venir au cours des prochaines semaines"

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld