• FIA World RX: Pourquoi GCK mise sur les Clio 4?

    FIA World RX: Pourquoi GCK mise sur les Clio 4?

    Si l'arrivée de la GCK Academy avec Guillaume De Ridder et Cyril Raymond fut une heureuse surprise, l'idée d'aligner les Lire la suite
  • RallyX on ICE: Timmy Hansen en mode déserteur

    RallyX on ICE: Timmy Hansen en mode déserteur

      Engagé sur le front du RallyX on ICE et dans les rangs de la catégorie CrossKart, Timmy Hansen n'ira Lire la suite
  • Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Si le pilote de la Dacia Logan avait annoncé ses chances de réintégrer le Supercar tricolore comme extrêmement faibles cet Lire la suite
  • RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    Première des trois étapes du Rallyx on ICE disputées en plein cœur de la station de ski d'Are en Suède Lire la suite
  • Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Auteur de deux sorties la saison dernière aux commandes de la Toyota Corolla sacrée à cinq reprises consécutives sur la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX (Cape Town): Johan Kristoffersson reprend la main

kristofferssonhocke2017

Auteur d'une démonstration de force en Q3, Johan Kristoffersson a su mettre à profit cette première session de la matinée pour poser son empreinte sur le circuit de Killarney en même temps qu'il s'est offert le gain du classement intermédiaire.

 

 

Deuxième dans le sillage de Kristoffersson au moment de couper la ligne, Mattias Ekstrom est allé chercher son premier Top 3 du week-end en qualifications tandis que la paire de pilotes Peugeot emmenée par Timmy Hansen et Sébastien Loeb complétait le Top 5 en compagnie de Petter Solberg.

Moins de réussite en revanche pour Bakkerud et Block. Efficaces hier, les pilotes Ford ont subi les plus lourdes pertes en dépit d'une manche maîtrisée de main de maître par un Bakkerud sans doute parti sur un faux-rythme en plus d'avoir eu à négocier avec les incessantes attaques de Kevin Hansen. Le norvégien termine avec un 10ème temps à l'arrivée contre un 14ème pour Ken Block. Le pilote US abandonne du même coup les commandes du meeting à Kristoffersson alors que Hansen et Ekstrom en profitent pour faire reculer Block au 4ème rang juste devant Bakkerud, Solberg, Baumanis, Scheider et Loeb. Parmi les derniers pilotes virtuellement qualifiés pour les phases finales avant le coup d'envoi de la Q4, Kevin Hansen et Timerzyanov tiennent la corde tandis qu'Heikkinen a laissé une belle occasion en Q3 alors qu'il occupait la tête du peloton, puis d'être éjecté comme un mal propre à l'entrée de la partie terre.

Derrière ce Top 12, ils sont encore 5, dont JB Dubourg, la fratrie Eriksson et la paire Gronholm/Nitiss à pouvoir revendiquer une place parmi les demi-finalistes avec un petit groupe contenu à seulement 10 points de la 12ème place. Du côté du duel Solberg/Ekstrom, cette étape de Cape Town est conforme aux attentes. Si Ekstrom occupe la troisième place, il ne compte que 5 points d'avance sur Solberg avant une Q4 où les deux hommes seront opposés l'un à l'autre en compagnie du leader provisoire, Johan Kristoffersson. 

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld