• Trois pour un titre, le comparatif entre Bossard, Peu et Pailler avant Kerlabo

    Trois pour un titre, le comparatif entre Bossard, Peu et Pailler avant Kerlabo

    Alors que la lutte fait rage entre Bossard, Pailler et Peu pour la première place du classement général, l'étape de Lire la suite
  • Rallycross France: Stéphane Champain anticipe déjà 2025

    Rallycross France: Stéphane Champain anticipe déjà 2025

    Attendu à Pont-de-Ruan au début du mois de juillet, Stéphane Champain n'avait pas eu d'autre choix que celui de déclarer Lire la suite
  • Rallycross France : Olivier Bossard :

    Rallycross France : Olivier Bossard : "L'esprit de compétition, c'est dans notre ADN"

    Alors qu'Olivier Bossard refermera ce week-end à Kerlabo une parenthèse longue de 15 ans passée à l'écart de la discipline Lire la suite
  • FIA World RX: Futur papa, Ole-Christian Veiby se focalise sur Nyirád

    FIA World RX: Futur papa, Ole-Christian Veiby se focalise sur Nyirád

    Alors que l'arrivée d'un heureux événement se prépare du côté d'Ole-Christian Veiby, puisque la naissance de son premier enfant est Lire la suite
  • FIA Euro RX2e : Nils Andersson reste sur la défensive avant la Hongrie

    FIA Euro RX2e : Nils Andersson reste sur la défensive avant la Hongrie

    Dominateur en Suède à l'occasion de la première confrontation de la saison 2024, Nils Andersson se montre méfiant à l'heure Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

FIA World RX (Canada): Les tricolores sur le pont, les favoris aussi!

supercarbelgique20173loeb

Le tirage au sort de la première manche qualificative réalisé ce vendredi soir (heure française) donnera lieu à quelques duels des plus intéressants sur la piste de Trois-Rivières.

 

 

En World RX, la première série ne devrait constituer qu'une formalité pour Johan Kristoffersson. Bien que positionné sur le quatrième couloir de la grille, le leader du championnat aura la possibilité de lancer son week-end sur de bonnes bases puisque seul Reinis Nitiss devrait être en mesure de suivre le rythme de la VW Polo tandis qu'un match à trois entre JB Dubourg, Csucsu et René Munnich devrait déjà être décisif si les outsiders du championnat veulent se prendre à rêver d'une éventuelle qualification pour les phases finales ce dimanche.

Dans la deuxième série, Mattias Ekstrom disposera d'un sacré avantage en démarrant depuis le milieu de la grille et un troisième couloir qui demeure le plus efficace au Canada. Néanmoins, avec Kevin Hansen et Andreas Bakkerud à sa droite et Niclas Gronholm et Petter Solberg à sa gauche, il s'agit sans aucun doute de la course la plus explosive de cette entame de week-end.

Sébastien Loeb poursuit quant à lui ses excellents "tirages" en décrochant à nouveau une pôle position. Si Timo Scheider et Grégoire Demoustier seront situés à sa gauche, le danger pourrait aussi et surtout venir des couloirs extérieurs avec Timmy Hansen et Timur Timerzyanov.

Enfin, Topi Heikkinen et Kevin Eriksson auront tout intérêt à s'assurer d'un excellent envol pour contenir un Ken Block positionné sur le fameux troisième couloir de la grille tandis que Baumanis et Wilks croiseront à nouveau leur route d'entrée de jeu. Soit autant de favoris pour une place parmi le Top 12 qui ne devront pas se faire piéger par une série qui sent elle aussi la poudre.

De son côté, Guerlain Chicherit aura la chance de débuter en RX2 par une série à trois avec deux des concurrents parmi les plus expérimentés du plateau avec Simon Olofsson et Tanner Whitten tandis que Guillaume De Ridder bénéficiera d'une deuxième série qui ne devrait pas lui poser le moindre problème avec Andreas Backman et Glen Haug.

Positionné dans l'avant-dernier run de cette Q1, Dan Rooke entrera rapidement dans le vif du sujet. Outre la présence de la pépite US de 16 ans, Cole Keatts, Rooke devra composer avec les rugueux Gryazin et Holmen tandis que le rapide William Nilsson sera à suivre de près.

Enfin, Cyril Raymond pourrait bien parvenir à tirer son épingle du jeu sans attendre face à Sandra Hultgren, Sondre Evjen et la paire Michalak/Syversen dans une série des plus accessibles.