• FIA World RX: Pourquoi GCK mise sur les Clio 4?

    FIA World RX: Pourquoi GCK mise sur les Clio 4?

    Si l'arrivée de la GCK Academy avec Guillaume De Ridder et Cyril Raymond fut une heureuse surprise, l'idée d'aligner les Lire la suite
  • RallyX on ICE: Timmy Hansen en mode déserteur

    RallyX on ICE: Timmy Hansen en mode déserteur

      Engagé sur le front du RallyX on ICE et dans les rangs de la catégorie CrossKart, Timmy Hansen n'ira Lire la suite
  • Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Rallycross France: Faux-départ pour David Olivier

    Si le pilote de la Dacia Logan avait annoncé ses chances de réintégrer le Supercar tricolore comme extrêmement faibles cet Lire la suite
  • RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    RallyX on ICE: Sebastian Eriksson s'impose

    Première des trois étapes du Rallyx on ICE disputées en plein cœur de la station de ski d'Are en Suède Lire la suite
  • Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Rallycross France: Une succession à assumer pour Alexandre Janot

    Auteur de deux sorties la saison dernière aux commandes de la Toyota Corolla sacrée à cinq reprises consécutives sur la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX: Benoît Tréluyer, des signes qui ne trompent pas?

treluyerportrait

Actuellement concentré sur sa deuxième campagne disputée dans les rangs du Trophée Andros, Benoît Tréluyer n'a toujours pas abandonné l'idée d'une transition en Rallycross.

 

 

Une donne qui a pris une ampleur d'autant plus importante que le triple vainqueur des 24 Heures du Mans et champion du Monde d'Endurance évolue cet hiver sous les couleurs de la structure ComToYou Racing de Jean-Michel Baert et François Verbist et d'une équipe Belge clairement décidée à s'investir dans les rangs du FIA World Rallycross Championship au cours des prochains mois.

"J'ai l'impression que certaines circonstances ont de plus en plus tendance à me ramener vers le Rallycross depuis quelques mois s'amuse Benoît.

"Il y a de plus en plus de signes qui penchent en ce sens. Ce qui est certain, et même si cela implique de trouver des budgets, c'est que j'essaie réellement de trouver des solutions pour rouler en World RX"

Un point de vue que le natif d'Alençon s'est plu à développer au cours d'une interview à paraître au cours des prochaines heures sur www.pureRallycross.com

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld