• FIA World RX: Electrique // Ce qu'il faut retenir!

    FIA World RX: Electrique // Ce qu'il faut retenir!

    Dans un souci de clarification et sans aucun doute pour mieux rappeler au grand public à quoi ressemblerait l'avenir de Lire la suite
  • Quelles options pour Antoine Massé?

    Quelles options pour Antoine Massé?

    Alors que le champion de France Supercar 2018 profitera des prochaines semaines pour développer sa structure Massé Motorsport aux côtés Lire la suite
  • Rallycross France: Fabien Chanoine parmi les engagés provisoires

    Rallycross France: Fabien Chanoine parmi les engagés provisoires

    Encore incertain quant à la suite à donner à son investissement dans les rangs du championnat de France de Rallycross Lire la suite
  • Rallycross France: Dylan Dufas, un champion en reconquête!

    Rallycross France: Dylan Dufas, un champion en reconquête!

    Titré sacré champion de France Junior la saison dernière, Dylan Dufas s’apprête à vivre une première inédite puisqu’il remettra son Lire la suite
  • Oliver Solberg avec Skoda Motorsport

    Oliver Solberg avec Skoda Motorsport

    Comme annoncé depuis plusieurs semaines, c'est avec le soutien d'un constructeur qu'Oliver Solberg poursuivra cette saison son effort sur la Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX (Barcelone): Timmy Hansen confirme

 

hansentimmyabu20192

Déjà vainqueur de la première manche qualificative, Timmy Hansen n'aura pas eu à souffrir des assauts de la concurrence en Q2. Largement au dessus du lot ce samedi, le suédois termine la journée avec le score maximum de 100 points. Soit 10 unités de plus que ... Kevin Hansen tandis que Timerzyanov, Bakkerud et Szabo complètent le Top 5 au soir de cette première journée de compétition.

 

 

Parti sur un faux-rythme en Q1, Kevin Hansen s'est parfaitement rattrapé par la suite en anticipant son passage par le Joker Lap pour signer le deuxième temps de la Q2 devant Timerzyanov, Szabo et Bakkerud.

A noter la belle performance d'ensemble de Cyril Raymond. Si le tricolore est loin de pouvoir rivaliser avec la pointe de vitesse des meilleurs ce week-end, il a en revanche su mettre à profit sa science de la course pour conclure les deux premières manches qualificatives au sixième rang du classement intermédiaire. Outre Janis Baumanis et un Niclas Gronholm dont la Hyundai semble souffrir de quelques ratés depuis la Q1, le varois devance surtout ses trois équipiers de la structure GCK.

 

Quatrième de la Q1, Guerlain Chicherit n'aura pas été en mesure de tenir le rythme en Q2 avec un 12ème temps qui se charge de le reléguer au 8ème rang du classement intermédiaire. Les derniers pilotes virtuellement qualifiés pour les phases finales ce samedi se nomment Timo Scheider, Rokas Baciuska et Liam Doran. Cependant, l'écart entre le 5ème (Szabo) et le 10ème (Scheider) n'est que de 5 petites unités avant le coup d'envoi de la deuxième journée de compétition.

A l'image de Timmy Hansen en Supercar, Oliver Eriksson a dominé de toute sa classe les débats du RX2 Series en empochant le gain des deux manches qualificatives du jour devant le surprenant Jesse Kallio et Ben Philip Gundersen. A noter la belle entrée en matière de Damien Meunier qui, pour sa première pige en RX2 Series, pointe à la cinquième place du classement intermédiaire devant William Nilsson. Moins de réussite pour Sami-Matti Trogen en revanche. Parti à la faute en Q1, sa monture était loin d'afficher un niveau de compétitivité des plus évidents au terme d'une Q2 conclue au sixième rang. Le finlandais se retrouve au 11ème rang ce samedi et dans l'obligation, désormais, de passer à l'offensive au cours des prochaines heures. 


Dans les rangs du Super1600, Maximilien Eveno avait parfaitement débuté son meeting en signant le scratch de la Q1 puis de subir la loi du redoutable duo du Volland Racing emmené par Artur Egorov et Aydar Nuriev. Respectivement cinquième et huitième en Q2 et Q3, Maximilien Eveno pointe ce soir au troisième rang du classement intermédiaire dans le sillage des deux pilotes russes mais compte une bonne avance sur un Timur Shigaboutdinov relégué à 11 points. Si Sanin, Ligur, Belevskiy et Marton complètent le Top 8, pas moins de cinq pilotes russes figurent ce soir parmi les hommes forts de la catégorie.

Moins de réussite en revanche pour Jimmy Terpereau. Percuté en Q1 par une Audi A1 du Volland Racing, le tricolore a été contraint à l'abandon tandis que Jérémy Lambec se retrouve au 19ème rang en ce samedi soir.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

titanstarifs

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld