• FIA World RX: Timmy Hansen ou la course au

    FIA World RX: Timmy Hansen ou la course au "mental"

    Si Timmy Hansen a remporté son titre mondial sur la plus courte des marges en Afrique du Sud en triomphant Lire la suite
  • Sami-Matti Trogen démarre bien

    Sami-Matti Trogen démarre bien

    Focalisé sur le championnat de Finlande des Rallyes cette saison, le pensionnaire du RX2 Series Sami-Matti Trogen a parfaitement débuté Lire la suite
  •  Une stratégie millimétrée pour Oliver Solberg

    Une stratégie millimétrée pour Oliver Solberg

    Si Oliver Solberg a passé une partie de sa prime jeunesse à Monaco, c'est désormais aux commandes d'une Polo R5 Lire la suite
  • FIA World RX: Reinis Nitiss ne croyait pas à l'électrique

    FIA World RX: Reinis Nitiss ne croyait pas à l'électrique

    Désormais concentré sur le Rallye, même l'arrivée de l'électrique en Rallycross ne semble pas avoir constitué un élément suffisamment fort Lire la suite
  • FIA World RX: Un départ sans retour pour Reinis Nitiss

    FIA World RX: Un départ sans retour pour Reinis Nitiss

    En annonçant en cette fin de mois de janvier son départ définitif du Rallycross pour se lancer à l'assaut d'une Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

FIA World RX (Barcelona): Pas de suspense à Barcelone

hansentimmybarcelone2019

Auteur d'un week-end des plus maîtrisés, Timmy Hansen s'est offert un week-end parfait en Catalogne pour valider son premier succès en FIA World RX depuis l'édition 2016 de Trois-Rivières.

Vainqueur des qualifications, le suédois n'a pas tremblé un seul instant durant les phases finales pour s'imposer devant Kevin Hansen et Andreas Bakkerud. Derrière, Niclas Groholm réalisait une mauvaise opération en optant bien trop tôt pour le Joker Lap pour n'en ressortir que dans le sillage d'un Janis Baumanis bien plus lent sur le papier que la Hyundai i20.

Si Baumanis patientera jusqu'au dernier tour de la finale pour en passer par le tour lent, Cyril Raymond profitait de l'occasion pour lui subtiliser les points de la cinquième place et ainsi valider sa deuxième sortie au volant de la Clio par une première finale en carrière sur le front du championnat du Monde FIA.

Sur la scène du RX2, Oliver Eriksson s'est emparé d'un premier succès devant l'efficace Fraser Mc Connell. Parti dans le joker lap d'entrée de jeu, Jesse Kallio ne parvenait pas à faire déjouer le pilote jamaïcain en fin de course et devait se contenter des points de la troisième place devant la paire Trogen/Gryazin tandis que Damien Meunier fermait la marche au terme d'un week-end lui aussi réussi. Eliminé dans un premier temps, le pilote tricolore aura profité de l'exclusion de Simon Olofsson pour valider son ticket pour l'ultime Top 6.

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

titanstarifs

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld