• FIA CrossCar: Vincent Mercier ne doute pas de ses forces

    FIA CrossCar: Vincent Mercier ne doute pas de ses forces

    De retour à la case CrossCar avec le constructeur Speedcar pour un programme dans les rangs du championnat d'Europe FIA, Lire la suite
  • Lohéac: Clément Jolive s'accroche à son rêve ...

    Lohéac: Clément Jolive s'accroche à son rêve ...

    Petit poucet de l'univers du sport automobile, Clément Jolive avait déjà réalisé son rêve en 2022 en s'alignant dans les Lire la suite
  • RallyX Nordic: Jens Hvaal:

    RallyX Nordic: Jens Hvaal: "J'ai encore beaucoup de choses à apprendre"

    Auteur d'une apparition particulièrement remarquée en fin de saison dernière au volant de l'Audi S1 de l'équipe JC Raceteknik, Jens Lire la suite
  • FIA Euro RX3: Dylan Dufas en reconquête ...

    FIA Euro RX3: Dylan Dufas en reconquête ...

    Si Dylan Dufas a confirmé cette semaine qu'il remettrait bien en jeu sa victoire obtenue la saison dernière à Buxtehude Lire la suite
  • FIA CrossCar: Une arme revue et corrigée pour David Méat

    FIA CrossCar: Une arme revue et corrigée pour David Méat

    Battu d'une courte tête la saison dernière par Ivan Pina Chinchilla pour le compte du titre de champion d'Europe de Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

applicationios

 applicationandroid

aboclicbanniere

 

DTM: Mattias Ekstrom reprend la tête du général

ekstromdtm20172

Le suédois a vécu un scénario des plus intenses ce week-end lors de la cinquième étape du championnat DTM disputée sur le circuit de Moscou. Contraint d'abandonner les commandes du général à son équipier René Rast au terme de la course 1, le champion du Monde 2016 de Rallycross a repris l'avantage sur ses concurrents lors de la deuxième confrontation du week-end.

Si sa neuvième position obtenue la veille n'était certainement pas de nature à ravir le pilote Audi, Eki n'a pas manqué de rectifier le tir avec le talent qu'on lui connait le lendemain. Néanmoins, l'intéressé ne manquait pas de pester contre l'intervention d'un safety car dès le 7ème tour qu'Ekstrom jugeait comme en partie responsable de sa deuxième place.

"Après Budapest cette saison, c'est la deuxième fois que l'intervention de la voiture de sécurité me coûte la victoire. Si je me suis battu en début de course avec Bruno Spengler, je savais que sur le long cours, je n'avais pas de souci à me faire. Malheureusement, le safety car a contribué à rebattre totalement les cartes" indiquait Eki après sa deuxième place obtenue dans le sillage de Maro Engel.

De nouveau leader du championnat DTM, Ekstrom compte une longueur d'avance sur René Rast tandis que Lucas Auer est désormais rejeté à 16 longueurs du pilote Audi.