• Petter Solberg:

    Petter Solberg: "Il faut savoir suivre son instinct”

    Quatre ans après ses débuts aux commandes d’une Supercar dans les rangs du RallyX Nordic, Oliver Solberg a apporté la Lire la suite
  • FIA World RX: Riga revient à la table des négociations, le calendrier chamboulé?

    FIA World RX: Riga revient à la table des négociations, le calendrier chamboulé?

    Si l’étape de Riga ne faisait pas partie des dates retenues initialement pour l’élaboration du calendrier préliminaire du championnat du Lire la suite
  • FIA World RX: Les constructeurs en salle d’attente

    FIA World RX: Les constructeurs en salle d’attente

    Si le passage du thermique à l’électrique à partir de 2022 doit participer à faire revenir les constructeurs sur la Lire la suite
  • Rallycross France: Baptiste Panissié:

    Rallycross France: Baptiste Panissié: "Je ne me chercherai pas d'excuses"

    Auteur d’une pige lors de la saison 2019 dans les rangs de la Coupe Twingo RX, Baptiste Panissié passera aux Lire la suite
  • Rallycross France: Quelle suite pour Lucas Leroy?

    Rallycross France: Quelle suite pour Lucas Leroy?

    Après avoir confirmé son forfait en vue du prochain championnat de France Junior, Lucas Leroy souhaite se donner le temps Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Nos partenaires

Abonnez-vous

abocliccarrepetit

aboclicbanniere

Americas Rallycross: Jacques Villeneuve: "Pas là pour jouer derrière"

villeneuve2018

Après une courte mais intense séance de prise en main sur le circuit de Mirabel ce mercredi, Jacques Villeneuve est prêt à entrer dans le vif du sujet. Et manifestement, le pilote canadien n'a pas l'intention de se contenter d'un simple rôle de faire valoir sur le GP3R.

"La voiture est rapide mais au bout d'un seul tour, j'ai rapidement pu m'habituer à cette impression de vitesse. Tu comprends rapidement de quelle manière tu dois exploiter cette voiture de 600 chevaux. Je n'ai pas mis beaucoup de temps pour me sentir dans mon élément une fois positionné derrière le volant indique Jacques Villeneuve.

"Le plus important pour moi était surtout de me faire aux spécificités du départ et à la procédure qui implique de maîtriser pas mal de paramètres depuis l'habitacle de la voiture tout autant que d'apprendre à gérer la mise en charge du turbo pour cet exercice. J'ai la compétition dans le sang et je ne cache pas mon bonheur à l'idée d'être de retour pour cette course. Une chose est sûre, je ne viens pas ici pour jouer derrière"