Rallycross France (Lessay): Wilt détrône Sérazin

wilt2015portraitvictoireelssayLVretaille

Christophe Wilt n'aura eu besoin que deux courses pour faire triompher sa nouvelle arme. Gaetan Sérazin piégé par une sérieuse sortie de route le samedi, le vainqueur de la manche d'ouverture doit se contenter d'une troisième place dans le sillage de la paire Wilt/Jouet, et abandonne les commandes du championnat au pilote de la Citroen DS3.

 

 

Désormais nanti de respectivement trois et sept longueurs d'avance Jouet et Sérazin, Christophe Wilt rajoute un second succès à son palmarès en SuperCar après son succès signé à Kerlabo en 2012 et confirme ainsi sa pointe de vitesse entrevue dans l'Orne quinze jours auparavant. Cinquième à Essay pour sa première sortie aux commandes de sa Peugeot 207, Adeline Sangnier signe son meilleur résultat en carrière en échouant aux portes du podium tandis que Patrick Guillerme lui emboîte le pas avec un premier Top 5 en SuperCar.

Super1600 // Jimmy Terpereau ouvre son compteur

Il ne faisait guère de doute qu'avec une Citroen C2 Super1600 d'un tel calibre entre les mains, Jimmy Terpereau ne tarderait pas à faire valoir sa redoutable pointe de vitesse. Éternel touche à tout, Jimmy s'est permis, excusez du peu, de dominer un certain Laurent Chartrain en finale tandis qu'Enzo Libner brillait par sa régularité en devenant le seul pensionnaire du Super1600 à être monté à deux reprises sur le podium depuis le début du championnat.

De quoi assurer au champion de France Junior de recoller à seulement deux longueurs d'un Fabien Grosset-Janin toujours installé en tête du général. Quatrième à Lessay, Maximilien Eveno ne compte que cinq points de retard sur le pensionnaire de la structure Olyméca. A n'en pas douter, la performance du week-end revient à Laurent Chartrain. Distancé de 27 points à Essay, le double champion de France revient dans la course, et ne compte plus 11 points de débours sur Fabien Grosset-Janin.

terpereau2015lessaylvretaille

Christophe Saunois reprend l'avantage 

Battu par Marc Morize dans son jardin d'Essay, Christophe Saunois a repris son rythme de croisière lors de cette seconde étape de la saison en signant son premier succès de l'année devant un Guy Moreton toujours aussi incisif. De son côté, Mathieu Trévian, abattu par la perte de son papa et fidèle compagnon de route depuis ses débuts en Rallycross, a trouvé les ressources nécessaires pour enfin signer un premier podium dans les rangs de la Coupe de France de Division 3. Un signe du destin, et un fabuleux clin d’œil à celui qui fut des années durant l'un des complices des succès européens de Jean-Luc Pailler.

Au général, Saunois profite de la cinquième place de Marc Morize pour prendre un peu d'air en tête du général en disposant respectivement de Guy Moreton et du multiple champion de France pour 11 et et 17 longueurs. Soit un avantage pour le moins massif avant d'aborder une étape de Châteauroux qui ne manquera pas de piquant avec la création d'un Joker Lap absolument inédit en terres Berrichonnes.

saunois2015lessaylvretaille

Lefrançois et Le Ferrand font valoir leurs intentions

Recalé au cinquième rang de la finale après son succès initial obtenu dans l'Orne, Emmanuel Anne n'a pas manqué de se faire bousculer lors de cette seconde étape de la saison. Dans le doute quant au potentiel d'une Clio arrivée au bout de son évolution, le champion de France sortant s'est pris les pieds dans le tapis face à un Steven Lefrançois et un Sébastien Le Ferrand positionnés comme les empêcheurs de tourner en rond de cette Division 4.

Si le pilote de la Peugeot 206 empoche son troisième succès en Rallycross, Sébastien Le Ferrand signe son second podium consécutif de l'année. Seulement séparés par deux unités en tête du championnat, les deux hommes relèguent Steven Lefrançois à 11 et 9 longueurs au général. A noter la belle performance de Gilles Lambert qui empoche son premier podium au volant de sa Honda Civic Type R.

dprace


TwingoRX: Launay et Daunat prennent leur revanche

Si Marceau Launay fut contraint d'abandonner ses prétentions lors du coup d'envoi des phases finales sur ennuis mécaniques 15 jours auparavant, de son côté, Tom Daunat avait vu sa route se stopper dès le premier virage de la finale. Ejecté sans ménagement, Tom Daunat n'avait pour seule et unique ambition que de se rattraper de son entame douloureuse.

Vainqueur des qualifications devant Marceau Launay et Baptiste Menez, c'est pourtant le pilote Launay Compétition qui tirait son épingle du jeu en finale en dominant Tom Daunat et un Pascal Huteau également de retour sur le devant de la scène. Auteur d'un premier succès à Essay, Baptiste Menez conclut son meeting hors du Top 5, mais conserve tout de même sa main mise sur le classement Junior avec 3 et 4 longueurs d'avance sur la paire Launay/Guérin, tandis que JB Vallée, victime d'une sortie de route en qualifications, se retrouve à 9 points du leader.

Si seuls les points obtenus en phases finales sont retenus pour établir le classement du championnat de France Junior, c'est pourtant Tom Daunat qui s'affiche comme le pilote le plus véloce du plateau en s'assurant de prendre les commandes de la Coupe de France TwingoRX.

En s'imposant à Lessay, Marceau Launay devient à seulement 17 ans le plus jeune pilote de la courte histoire de la TwingoRX à monter sur la première marche du podium.

blackvuesport.JPG2

Abonnez-vous

abonban1

Pour nous contacter: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nos Partenaires

appli

dprace

gfors

syxtronics

fgracing

axellogo

alexandrelogolb250ld

 

  lefriantpublogo250ld

picsmotorsport250ld

 boutiqueld2

Nos Partenaires Médias

 
 huld

rxczld